Vous êtes ici : Accueil (Ardèche) > Réforme des services informatiques académiques (SDI) : les réponses du ministre ne sont pas satisfaisantes
Article
Publié le 27 janvier 2010, modifié le 29 octobre 2012

Réforme des services informatiques académiques (SDI) : les réponses du ministre ne sont pas satisfaisantes

Malgré l’opposition des chefs de centres informatiques et des organisations syndicales, le ministère maintient son projet. Le Sgen-CFDT est conscient de la nécessaire et constante évolution des systèmes informatiques, mais cette évolution doit se faire après analyse des besoins et non avec des suppressions de postes en préalable.

Communiqué fédéral du 26 mars 2010


Communiqué intersyndical



Menaces sur les services informatiques académiques

Le ministère a communiqué aux syndicats le projet de schéma directeur des infrastructures (SDI). Il comporte deux axes inquiétants, tant pour les personnels que pour le service rendu : concentration et externalisation.

Les services seraient concentrés sur une dizaine d’académies, les unes centre d’exploitation des services, les autres centre de responsabilité technique. Les uns et les autres sous la responsabilité directe du ministère.

Il en serait alors fini des politiques académiques d’informatique de gestion, réalisées en lien avec les utilisateurs. L’aide aux utilisateurs passerait alors vers des centres d’appel anonyme. Le ministère a déjà confié le développement de certaines applications nationales à des sociétés privées. Aucune évaluation sérieuse n’a été faite, en particulier pour la maintenance sur le long terme, alors que les budgets se comptent en centaines de milliers d’euros.

Le Sgen-CFDT demande

  • Une remise à plat du schéma directeur
  • Une vraie négociation avec les représentants des personnels et des usagers pour faire apparaître les besoins réels en prenant en compte les aspects de gestion des ressources humaines.
  •  Le maintien d’un lien de proximité entre les usagers et les services informatiques départementaux et académiques.

Le Sgen-CFDT appelle à signer la pétition en ligne élaborée par les personnels concernés : jesigne.fr/petition-sdi




Cet article a reçu 508 visites.

Imprimé à partir du site Sgen-CFDT de l’académie de Grenoble, http://cfdt.alpviv.org le 23/10/2019