Vous êtes ici : Accueil (Ardèche) > Oui à l'augmentation des salaires dans la fonction publique : mobilisons-nous
Article
Publié le 1er février 2011, modifié le 23 juin 2013

Oui à l’augmentation des salaires dans la fonction publique : mobilisons-nous

Les huit organisations syndicales de la Fonction publique condamnent la politique d’austérité salariale menée par le gouvernement à l’égard des agents publics. Elles appellent l’ensemble des agents des trois versants de la Fonction publique à se mobiliser fortement le mardi 31 mai prochain, sous les formes locales ou sectorielles les plus appropriées : rassemblements, manifestations, grèves…

Communiqué intersyndical (pdf - 146Ko).

Depuis le 24 janvier 2011, une pétition est disponible sur le site http://salairesfonctionpublique.fr. L’objectif des 7 organisations syndicales de la Fonction publique (CFDT – CFTC – CGC – CGT – FSU – Solidaires – UNSA) à l’origine de la pétition est au moins 100 000 signatures pour le 31 mai.

Pas surpris mais indignés

L’Uffa-CFDT sort déçue et indignée du rendez-vous salarial ce mardi 19 avril 2011.

Rien dans les annonces du Ministre ne peut répondre à ses revendications pour l’amélioration du pouvoir d’achat de tous les agents de la Fonction publique sur les trois versants.

L’Uffa- CFDT ne peut accepter la reconduction du gel de la valeur du point. Cette mesure imposée en 2011 devait être revue en 2012. Comme l’an dernier, nous nous trouvons aujourd’hui face à une décision qui tombe sans discussion avec les organisations syndicales représentatives des personnels et notre conception du dialogue social est encore une fois mise à mal.

Le même taux d’inflation qui conduit le gouvernement à augmenter le SMIC de 2% ne produit à l’évidence aucun effet sur la valeur du point fonction publique.

Il n’y a pas que cet effet mécanique lié au rattrapage du SMIC qui pénalise les grilles. C’est de façon globale toute l’attractivité des carrières qui est en cause. L’Uffa-CFDT demande que s’ouvre sans attendre un chantier de révision des grilles indiciaires pour la catégorie A comme pour la catégorie C et réclame des mesures urgentes pour l’égalité salariale entre les hommes et les femmes.

L’Uffa-CFDT réaffirme ses revendications au Ministre et exige une véritable politique salariale pour les fonctionnaires.

Communiqué de presse du 19 avril.

Intervention de Brigitte Jumel (pdf - 20Ko).
Lire aussi : Fonctions publiques informations, numéro 7 du 20 avril 2011 (accès réservé aux adhérents).

Le rendez-vous salarial annuel est fixé au 19 avril

D’ores et déjà, on le sait, les désaccords avec le Président de la République et le gouvernement sont lourds et profonds sur ce qui constitue une préoccupation prioritaire des agents.

Nous ne pouvons accepter que la concertation qui s’annonce ne soit qu’une pure formalité, entérinant de fait une politique que nous rejetons. Il en est ainsi, notamment, du gel de lavaleur du point pour 2011et de la forte probabilité qu’il en soit de même pour 2012, voire2013. De telles dispositions auraient de graves répercussions pour tous les personnels de la Fonction publique de l’hospitalière, de la territoriale et de l’Etat dans un contexte annoncé de forte inflation.

Cela accentuerait la perte déjà considérable de pouvoir d’achat, l’écrasement de la grille indiciaire et l’affaiblissement des déroulements de carrière. D’autres choix sont nécessaires, justes et possibles.

Tract intersyndical (pdf - 184Ko).




Cet article a reçu 1232 visites.

Imprimé à partir du site Sgen-CFDT de l’académie de Grenoble, http://cfdt.alpviv.org le 12/12/2019