Vous êtes ici : Accueil (Haute-Savoie) > Lettre ouverte au Recteur concernant l'adaptation à l'emploi et la reconversion des personnels
Article
Publié le 28 février 2012, modifié le 23 juin 2013

Lettre ouverte au Recteur concernant l’adaptation à l’emploi et la reconversion des personnels

« Monsieur le Recteur, Vous n’êtes pas sans savoir qu’une évolution des diplômes et des exigences fortes impactent plusieurs champs disciplinaires dans l’enseignement technique et professionnel. Cette évolution est comparable à ce qui s’est passé au tournant des années 90 suite à la rénovation du collège et de la réduction des sorties des élèves en fin de 5ième et de l’augmentation des formations BEP : c’est un changement d’envergure qui nécessitent des moyens pour sa mise en oeuvre. L’adaptation à l’emploi est en effet une responsabilité de l’employeur. En termes de Gestion des Ressources Humaines et de Gestion Prévisionnelle de l’Emploi et des Compétences, il faut sortir du simple traitement au cas par cas qui ne répond pas à de tels enjeux. La gestion des Mesures de Carte Scolaire est à ce titre révélatrice : à l’heure actuelle les personnels sollicités pour se former sont souvent les derniers arrivés, ou les TZR, et sur le terrain ce sont eux qui perdent les premiers leurs postes. Les choix de MCS sont renvoyés aux établissements : les chefs d’établissement doivent faire des choix sans avoir de vue d’ensemble, et les clivages disciplinaires et catégoriels s’exacerbent.

Il y a deux décennies, des questions similaires s’étaient posées lors de la mise en oeuvre du dispositif ARIANE (Adaptation-Reconversion-Insertion Active dans de Nouveaux Emplois) :

  • Celle de la nécessaire adaptation ou reconversion des enseignants de certains champs professionnels avec la détermination de la carte des formations et des moyens affectés aux établissements.
  • Celle du plan de formation et de la reconnaissance institutionnelle, y compris en terme de moyens, de la démarche d’adaptation ou de reconversion.

Ces questions sont plus que jamais d’actualité et ne pourront se traiter efficacement que dans le cadre du dialogue social : nous vous demandons donc d’ouvrir des discussions sur ces thèmes avec les organisations syndicales représentatives sur le plan académique, et ce dans l’esprit de la loi sur la rénovation du dialogue social dans la Fonction Publique.

Veuillez agréer, Monsieur le Recteur l’expression de nos respectueuses salutations. »


Documents joints




Cet article a reçu 552 visites.

Imprimé à partir du site Sgen-CFDT de l’académie de Grenoble, http://cfdt.alpviv.org le 20/02/2020