Vous êtes ici : Accueil (Haute-Savoie) > Loi sur l'autonomie des universités : le Sgen-CFDT refuse de voter le projet
Article
Publié le 25 juin 2007, modifié le 23 juin 2013

Loi sur l’autonomie des universités : le Sgen-CFDT refuse de voter le projet

La séance du 22 juin 2007 du Cneser a été consacrée à l’examen de la loi portant organisation de la nouvelle Université.

Le calendrier infernal imposé par une promesse électorale et la volonté d’une partie de la majorité présidentielle d’imposer des dispositions idéologiques réactionnaires n’ont pu permettre d’aboutir à un texte acceptable, malgré la volonté affichée de dialogue de la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Le Sgen-CFDT a tenté jusqu’au bout de faire évoluer le projet initial en entrant dans une démarche d’amendement.

Devant l’impossibilité d’infléchir suffisamment ce texte pour le rendre acceptable et les conditions imposées à la concertation, le Sgen-CFDT, comme d’autres, a été amené à quitter la séance. Pour ces raisons, de méthode et de fond, la délégation du Sgen-CFDT au Cneser refuse de prendre part au vote.

Le Sgen-CFDT souhaite vivement que, pour la suite des chantiers engagés par la ministre, les conditions d’un véritable dialogue social soient réunies.

Communiqué de presse , le 22 juin 2007



Cet article a reçu 851 visites.

Imprimé à partir du site Sgen-CFDT de l’académie de Grenoble, http://cfdt.alpviv.org le 29/02/2020